Savoir-faire et matières

Le bois sous toutes ses formes : ce qu’il faut savoir !

Pour vous accompagner au mieux dans la démarche de création de votre meuble, nous vous proposons des fiches qui vous sensibiliseront sur les différents matériaux utilisés le plus couramment dans l’univers du meuble et de l’objet. Commençons par le plus populaire : le bois !

Dans l’ameublement, on le retrouve sous quatre formes :

1. le bois massif
2. les agglomérés
3. le contreplaqué, multiplis
4. le bois composite

Le bois massif

C’est le produit naturel par excellence. L’arbre est abattu puis transformé en planches, tasseaux… De nombreuses essences sont disponibles sur le marché : chêne, frêne, érable, hêtre, pin, peuplier, noyer… La teinte varie en fonction de l’arbre et de la finition souhaitée (huile, vernis, lasure).

Chêne

Chene-massif

Noyer

Noyer-massif

Erable

Erable-massif

Les longueurs et les largeurs sont variables en fonction du fournisseur et de l’essence de bois.

Il y a tellement à raconter sur le bois massif que nous préparons un article dédié à cette forme de bois !

Les agglomérés

–> Les panneaux de particules ou agglomérés

Les panneaux sont fabriqués à partir de fibres de bois, souvent des déchets revalorisés (résidus collectés dans les scieries ou autre), collées entre elles à chaud et sous haute pression.

Panneaux-de-particules-agglomerees-agglomere

Source : bois.fordaq.com

 On peut le trouver dans le commerce plaqué avec une essence fine : frêne, acajou, chêne, hêtre ou merisier.

Les plus : son prix, bonne planéité.
Les moins : faible résistance à la flexion, tranche peu esthétique et friable, dégage des COV (composés organiques volatiles).

Formats et épaisseurs : 3050x1850mm en 8, 10, 12, 16, 19, 22, 25 30 et 38mm ou 2500x1250mm en 8, 10, 12, 15, 18 et 22mm.

–> Le mélaminé

C’est un panneau aggloméré sur lequel est appliquée à chaud une feuille de papier imprégnée de mélamine. Au besoin, les chants peuvent être plaqués.

Panneau-melamine

Source : Casa

Les plus : son prix, bonne planéité.
Les moins : faible résistance à la flexion, tranche peu esthétique et friable, dégage des COV (composés organiques volatiles).

Formats et épaisseurs : 3050x1850mm en 8, 10, 12, 16, 19, 22, 25 30 et 38mm ou 2500x1250mm en 8, 10, 12, 15, 18 et 22mm.

–> L’OSB (Oriented Strand Board), panneau de particules orientées,  panneau à copeaux orientés

La fabrication est réalisée à partir de copeaux de bois (du pin en grande majorité) rectangulaires compressés et enrésinés. Kronofrance est le dernier fabricant français d’OSB.

OSB

Source : KronoFrance

Ce produit est utilisé pour la construction dans le bâtiment (toiture, plancher…). Il a le vent en poupe dans la création de mobilier industriel, branché.

Les plus : son prix, sa grande résistance à la flexion.
Les moins : tranche pas nette, dégage des COV (composé organique volatile).

Formats et épaisseurs : 2500x1250mm en 12, 15, 18 et 22mm ou 2800x1196mm en 12 et 15mm.

–> Le MDF (Medium Density Fiberboard), Médium

La méthode de fabrication est quasi identique à celle de l’aggloméré mais les particules de bois sont défibrées et elles sont plus petites.

Medium

Source : Déjeuner au jardin

A l’état brut le médium est de couleur kraft. Certains fabricants le proposent dans des versions colorées. II est teint dans la masse.

Medium-teinte-dans-la-masse

Source : Beveka

Les plus : belle finition de surface du produit brut (homogène et lisse), beau tendu de la peinture, peut se cintrer en faible épaisseur, isotrope (grande stabilité dimensionnelle), son prix.
Les moins : faible résistance à la flexion.

Formats et épaisseurs : 2440x1220mm en 3, 6, 8, 10, 12, 18, 22, 25, 30, 35, 40 et 50mm (formats variables selon les fabricants)

Le contreplaqué, multiplis

Le contreplaqué est un panneau de bois obtenu par superposition à fil croisé d’un nombre impair de plaques de bois collées et pressées à chaud. Les essences utilisées sont le peuplier, le bouleau, les résineux et l’Okoumé.

Contreplaque-multiplis

Source : La boutique du bois

Les plus : sa grande résistance à la flexion, bonne planéité, esthétisme et solidité du chant.
Les moins : son prix, dégage des COV (composé organique volatile).

Formats et épaisseurs : très variable selon les fabricants.

Le bois composite

C’est un mélange de petites particules de bois et de polymère (PVC, polyéthylène…). Il est produit par injection ou extrusion. Il est très utilisé en platelage et pour le mobilier extérieur (mobilier urbain). Ce matériau est relativement nouveau. Il imite de mieux en mieux le bois véritable.

Bois-composite

Source : Geolam

Les plus : imputrescible, bonne stabilité dimensionnelle.
Les moins : résistance mécanique moyenne, son prix.

Formats et épaisseurs : très variable selon les fabricants.

Côté prix, ce qu’il faut savoir !

Pour des épaisseurs et des dimensions identiques, les matériaux peuvent être classés du moins cher au plus cher :

–> OSB,
–> aggloméré,
–> medium (non teinté dans la masse),
–> multiplis.

Le bois naturel ou massif est difficilement classable puisque le prix est fonction de l’essence. On vous en dit bientôt plus dans un article dédié !

Pour un gain d’argent, la structure des meubles peut être réalisée avec des panneaux de bois économiques et la structure habillée par une essence fine, un stratifié ou une peinture.

A très bientôt pour en apprendre plus sur les matériaux pour vos meubles sur-mesure !

Arnaud