Artisans & Ateliers

Les femmes dans l’artisanat : 7 portraits de femmes artisans aux parcours atypiques

Parmis les 30 000 artisans fabricants de meubles en France et parmi les acteurs du secteur de l’artisanat, la majorité sont des hommes. Les femmes s’imposent de plus en plus, et aujourd’hui, ce sont 7 talentueuses femmes artisans ébénistes, designers, métalliers, créatrices de luminaires…de la communauté Hopfab que nous avons voulu vous présenter. Découvrez une sélection de leurs créations en matière de meubles sur-mesure ainsi que leurs parcours, atypiques et uniques !

Suivez le guide pour découvrir la conception de l’artisanat au féminin !

 

Christelle, La plus boisée des femmes artisans

 

Avant de se décider à devenir artisan ébéniste, Christelle était infirmière ! Après 15 ans de métier, elle veut donner un nouveau sens à sa vie et se reconvertir dans un métier manuel.

En 2015 elle intègre une formation d’un an à La Bonne Graine et obtient son CAP d’ébénisterie. Pas peu fière d’avoir réussi sa reconversion professionnelle et aimant les challenges, elle se lance à son compte en 2017 et ouvre son atelier d’ébénisterie à Bazoches-sur-Hoëne (charmante bourgade normande aux 879 habitants ! La tranquillité avant tout !). Depuis, elle y confectionne des meubles sur-mesure en bois avec un grand soucis du détail. Ses meilleurs alliés : ses mains, son racloir et sa varlope !

 

Aujourd’hui, l’artisanat se caractérise par un emploi de matériaux de qualité et des produits inscrits dynamique durable et solidaire. Ceci procurant des créations uniques en leur genre pour contrer une industrie à l’ère de la standardisation

Béatrice, la peintre en décors branchée 1000 volts !

Béatrice, artisan peintre en décors dans son atelier à Paris - Hopfab

 

Devenir peintre en décors ou artisan décorateur / décoratrice n’était pas une évidence pour Béatrice ! Elle commence sa formation d’artisan par un master d’Arts de spectacle à Royal Central School of Speech and Drama à Londres. Elle début ensuite sa carrière en tant que metteuse en scène et scénographe. C’est seulement après avoir reçu le titre de peintre décorateur en bâtiment en 2016 que Béatrice se lance en tant qu’artisan décoratrice / peintre en décors et crée son atelier de décoration à Paris. 

 

Mettre en scène et en matière l’imagination de ses partenaires de projets. L’artisanat c’est mettre une démarche artistique au service des espaces de la vie quotidienne

Béatrice y réalise des travaux de peinture décorative pour l’architecture d’intérieur et pour des projets de scénographie. Murs, décors en volumes, meubles, espaces de vente, événements, rien n’a de secret pour son art. Elle est aussi incollable dans l’imitation de matières et en a même fait sa spécialité ! Peinture imitation marbre, bois, bronze ; création d’effets de matières (patines,  enduits…) et fabrication de couleurs inédites. La décoration made-in-France de Béatrice associe savoir-faire traditionnels et grande maîtrise des matières, pour des créations uniques, et un résultat toujours parfait !

Natalie, créatrice de luminaires sur-mesure 100% français

Natalie, artisan créatrice de luminaires sur-mesure dans son atelier du 78 - HOPFAB

Natalie, travaillant dans son atelier à Saint-Germain-en-Laye.

Rien ne prédisposait Natalie à devenir artisan créatrice de luminaires. C’est en rendant visite à une amie dans sa boutique que Natalie a eu un déclic, une révélation. Elle abandonne ses études d’économie et suit son coeur en s’orientant vers la création de luminaires sur-mesure. Pendant 15 ans, elle enchaîne les formations et se spécialise dans la fabrication d’abats-jour sur-mesure avec ses deux matériaux de prédilection : le plâtre et le béton. Elle découvre pendant ses différentes formations comment faire du modelage, réaliser des patines sur bois, apprivoiser les matériaux du BTP qu’elle s’amuse à utiliser dans ses créations uniques et d’une grande originalité. Depuis 2015, Natalie vit de sa passion et réalise des luminaires, éléments décoratifs et du mobilier sur-mesure contemporain dans son atelier de Saint-Germain-en-Laye (78). Pour elle, rien ne se perd, rien ne se jette, tout se transforme, elle modèle, et transforme la matière pour la sublimer à sa manière.

 L’artisanat français est dépoussiéré, modernisé ! Il a tellement évolué qu’il s’oriente maintenant vers le design, en gardant les petites productions et le fait main.

 

Magali, femme artisan qui murmure à l’oreille des clients !

Magali, artisan ébéniste dans son atelier parisien - HOPFAB

Magali, artisan ébéniste dans son atelier parisien.

Magali est issue du secteur de la publicité dans lequel elle a évolué pendant près de 10 ans en tant que chef de projet et responsable de production. L’idée de devenir femme artisan spécialisée dans la réalisation de meubles sur-mesure en bois a maturé pendant ces 10 années. Petit à petit, l’envie de travailler de ses propres mains est devenue une évidence. 

Autodidacte, Magali n’a pas de diplôme d’ébénisterie, mais a tout appris en passant de longs moments chez des fournisseurs de bois. Elle a appris à comprendre le bois, le connaître, dompter ses défauts, tirer profit de ses qualités et le magnifier. Cette grande qualité d’écoute est aujourd’hui focalisée sur la compréhension des besoins de ses clients qu’elle transforme en fil rouge pendant la réalisation de ses projets. Magali travaille aujourd’hui avec un nouveau modèle d’entreprise et d’artisanat 2.0 au féminin, respectueuse de son environnement naturel et économique. La philosophie de Magali repose sur la volonté de faire du bois un support de communication comme un autre… mieux qu’un autre : efficace, écologique et qualitatif !

Pour moi l’artisanat se résume en trois mots : l’écoute, le service, les outils à la pointe

 

Gabrielle, l’institutrice qui voulait créer du mobilier en bois

Gabrielle, artisan ébéniste, dans son atelier du 93 - HOPFAB

Gabrielle, en plein ponçage de meuble dans son atelier.

Après des études scientifiques la menant à Hypokhâgne, Gabrielle débute sa carrière en tant qu’institutrice. Après 4 ans, l’envie de construire de ses propres mains devient de plus en plus forte : elle saute le pas, et décide d’entamer une formation d’ébénisterie. Une suite logique pour cette femme artisan qui a toujours “bidouillé avec ses mains”.

Après un passage à l’école Boulle Gabrielle obtient son CAP d’ébéniste. Elle consolide ses acquis avec une formation à plein temps en ébénisterie contemporaine, toujours à l’école Boulle, en alternance avec des artisans du Faubourg de grande renommée. Puis elle obtient une bourse des métiers d’art, ce qui lui permet d’acquérir une année d’expérience supplémentaire auprès d’un « Grand Atelier de France », Maonia. C’est en 2014 que Gabrielle ouvre son atelier d’ébénisterie à Pantin. Elle y réalise du mobilier en bois et métal inspiration année 30 qu’elle veut contemporain dans sa lecture. La spécialité de Gabrielle ? La réalisation de bureau sur-mesure ! C’est un vrai challenge pour elle qui aime devoir trouver des solutions techniques aux problématiques d’ergonomie et de praticité !

 

L’artisanat c’est essayer de faire quelque chose de beau et d’utile ! Créer des meubles uniques et d’artisanat mais accessibles à tous. Certains artisans vont être amenés à proposer des meubles chers, mais pour moi l’artisanat doit s’adresser au commun des mortels

Marie, reine de l’ébénisterie et de la marqueterie de paille !

Marie, artisan ébéniste et marqueterie de paille travaillant dans son atelier de Haute-Savoie - HOPFAB

Marie, en plein ponçage dans son atelier !

Durant de nombreuses années, Marie a travaillé dans l’aérien en tant qu’hôtesse de l’air et a ainsi rencontré son mari avec lequel elle a vécu durant quelques années à Singapour. A son retour en France elle se passionne pour l’ébénisterie et décide de suivre une formation adulte pourl’obtention de son CAP. En Juillet 2017, Marie se met à son compte investi en Haute-Savoie un atelier d’ébénisterie où l’on pratique la marqueterie depuis plus de cinquante ans. Amoureuse de la matière, elle y conçoit des meubles sur-mesure en bois et des objets de décoration uniques et entièrement réalisés à la main ! Quand cette super femme artisan est aidée par son super mari curieux et innovant, ça donne des tables basses en marqueterie colorées, pleine de peps pour une super déco rétro et vintage!

L’artisanat n’est pas chose facile, surtout lorsque l’on doit travailler seul mais j’ai la forte impression que les gens aiment de plus en plus avoir des objets uniques. Je trouve ça enrichissant de créer à l’encontre de cette standardisation.

Sandrine, tout lâcher pour tapisser

Sandrine, artisan tapissier dans son atelier du 94 - HOPFAB

Dans son atelier du 94, Sandrine tapisse et restaure du mobilier.

 Ancienne technicienne en télécommunication, Sandrine a voulu attaquer une seconde vie professionnelle. C’est par le GRETA à l’école Boulle qu’elle se forme à l’ébénisterie. Son CAP en poche, elle se professionnalise en se tournant vers la tapisserie en siège et obtient un CAP de tapissier garnisseur en suivant les cours du soir de la Mairie de Paris. En 2009, elle rejoint un atelier partagé à Alfortville et y travaille entourée de restaurateurs de mobilier, marqueteurs, peintres en décors et menuisiers dans une ambiance de partage de savoir-faire et de projets.

Le leitmotiv de Sandrine : s’adapter à la diversité des projets qu’elle reçoit, la polyvalence  dont toute femme artisan de talent fait preuve ! Savoir-faire traditionnels alliés à sa force de proposition et ses talents en matière de valorisation des matériaux, rien n’est laissé au hasard et tout projet bénéficie de son sens du détail et de son amour du travail bien fait.

Je crois que l’artisanat revient en force, saturés de la surconsommation et de l’obsolescence programmée, de plus en plus de personnes souhaitent redonner un sens à leurs achats, ils veulent s’impliquer, comprendre les savoir-faire, choisir les matériaux utilisés, rencontrer l’être humain qui va réaliser leur projet, à côté de chez eux, pour eux spécialement, qui va adapter, inventer, faire de son mieux pour son client et ça c’est nous : les artisans!

 

Ayant toutes eu des parcours différents, elles se sont reconverties vers le monde de l’artisanat. Metteur en scène, infirmière, hôtesse de l’air ou encore institutrice, tous se sont retrouvées sur le même chemin et on cultivé la même passion de créer avec leurs mains. Cet article met en avant leur parcours éclectiques, leurs réalisations, leur vision de l’artisanat mais surtout leur passion.